img-slogan

Par , le

La musique et le cerveau humain

Le fonctionnement du cerveau est encore un mystère sur bien des domaines. Y compris dans le domaine de la musique. Même si certaines choses sont pour l'instant inexpliquable, il n'en reste pas moins sur que la musique agit sur le cerveau. On va se concentrer ici sur les effets positifs car elle peut bien-sur également avoir des effets négatifs.

Elle améliore la créativité et les performances sportives. Dans le premier cas, il faut une musique d'ambiance à volume modérée. Pour le sport, on peut monter le volume et choisir des titres entraînants, il est d'ailleurs questions d'interdire les baladeurs sur certains marathons pour mettre tout le mode à égalité.

La musique peut même réparer des lésions cérébrales ! Par exemple des patients qui ont la partie gauche du cerveau endommagé et qui ne peuvent plus parler sont par contre capable de chanter des mots, souvent sans trouble et sans entrainement. Ensuite, avec de l'entrainement ils sont à nouveau capable de dire des phrases simples (Source et expliquations)
60% de victimes d'AVC voient leur champ de vision restreint, en particulier du coté opposé de la partie du cerveau touché. Mais des études ont trouvé que l'écoute de la musique classique réduit cet effet chez les patients (source).

La musique permet également de se défaire plus facilement d'une addiction et est même utilisée dans les centres de détox, et en application régulière elle permet de diminuer les anti-douleurs ! Elle aide également les malades de Parkinson. Certains malades retrouvent leur coordination en écoutant de la musique qui jouent inconsciemment sur le rythme, mouvement de notre corps et certains automatismes se mettent en place... (Source et expliquations).

Pour illustrer l'influence de la musique et du rythme sur notre inconscient on peut regarder la vidéo où Bobby McFerrin jouent avec le public pour démontrer le pouvoir du système pentatonique qui semble encré en nous sans même l'avoir réellement appris et sans en avoir conscience.



Les oeuvres de Mozart, plus globalement la musique au piano, pourrait nous permettre d'élever notre QI d'en moyenne 9 points et agit particulièrement sur l'intelligence spaciale ! On parle même d'effet mozart. Des études l'ont démontré d'autres démonté. Pour en apprendre plus sur cet effet, je vous invite à lire ce dossier.

Une étude de Bradt & Dileo sur plus de 1500 patients relève qu'écouter de la musique réduit l'anxiété, la tension artérielle et la fréquence cardiaque et serait donc très bénéfique pour les maladies du coeur.(sources : sciencedaily.com et spring.org.uk).

Plus classiquement, il est clair que la plupart des gens écoute de la musique pour se mettre de bonne humeur. Et pour certaines personnes et sous certaines conditions même la musique "triste" peut améliorer l'humeur car elle peut éveiller une émotion positive (source)

On a parlé jusqu'ici des effets bénéfique d'écouter de la musique. Il y a également des effets bénéfique à jouer de la musique. Je ne m'étendrais pas dessus mais apprendre et jouer du piano améliore par exemple la cognition et la perception visuelle et la motricité chez les plus jeunes.

Vous avez donc toutes les meilleures raisons du monde pour continuer à écouter de la musique à outrance et à visiter FreeZeec pour continuer de découvrir des nouveaux sons ;).
Et pour ceux qui veulent approfondir le sujet je vous conseille le livre DE LA NOTE AU CERVEAU

NB : prenez cet article pour une source d'informations et de distraction, mais surtout pas comme source scientifique ou journalistique. Les sources sont certes citées, mais je n'ai pas investigué plus loin pour validé toutes les infos.

 

vers La musique et le cerveau humainhttps://www.freezeec.com/upload/201504091214480.la-musique-et-le-cerveau-humain.jpg
https://www.freezeec.com/upload/201504091214480.la-musique-et-le-cerveau-humain.jpg


Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.