img-slogan

Par , le

Asa - Asha

8 / 101 Site officiel | Site Myspace

Extrait de la biographie :
"...ASA l'électron libre, trouve ses marques : des chansons en anglais et en yoruba, des musiques entre pop et soul, inspirées de son héritage musical, un soin tout particulier accordé aux mélodies et beaucoup d'âme. Ses textes racontent son pays, les choses de la vie, les choses de sa vie, le tout traité avec une fausse candeur et une vraie ironie...

Fire On The Mountain, premier extrait de l'album, en forme de pied de nez impertinent à ceux qui se moquent de savoir qu'on meurt à trois heures d'avion ou à cinq minutes de chez eux. Ils ne prêtent pas attention aux étincelles et n'ont d'autre choix que de courir quand l'incendie s'embrase. Le feu, ce sont les conflits qu'on ignore car il n'y a pas de pétrole en jeu, mais aussi les pédophiles, la violence domestique, la misère. Jailer, autre chanson-phare, réinterprète le vieil adage « on récolte ce que l’on sème ». So Beautiful est un hommage à la mère d'ASA, Subway et Bi'Banke abordent l'amour d'un point de vue original et sensible, 360, Eye Adaba, Peace, No One Knows sont, chacun à leur manière, autant de messages de sagesse et d'espoir

Une musique simple mais riche, et qui pénètre les coeurs..."

Pas grand chose à ajouter. Si ce n'est qu'on la compare à Ayo. Je dis que l'album d'Asa tient bien plus la route et qu'une carrière est bien lancée. Contrairement à Ayo qui reste pour moi uniquement la chanteuse de 2 tubes.
S'il faut comparer Asa, comparons-la plutôt à Macy Gray ou même à Skye l'ex chanteuse de Morcheeba. Ecoutez "subway" pour vous en convaincre

Extrait subway
Extrait iba


Des extraits de tout l'album en écoute sur site officiel

A écouter sur myspace :
fire on the mountain, no one knows, so beautiful

Vidéo sur Dailymotion
Fire on the mountain

 

vers Asa Asha

Votre note :

Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.