img-slogan

Par , le

Hugo Kant : Retour sur le 1er live

8.5 / 101

ndlr : retrouvez également une interview donnée à freezeec suite à la chronique

 

3 mois que l'album d'Hugo Kant, I don't want to be an emperor est sorti. Ce premier album est une jolie réussite et a été accueilli par de très bonnes critiques. On y découvre une musique qui sonne parfois dub, souvent abstract downtempo et surtout très jazzy. Les intruments classiques y sont très présents et se mélangent harmonieusement aux habituelles machines, samples et boucles du genre.
Avec ce mélange, il est difficile de ne pas être excité à l'idée d'assister à un live. Occasion rêvée, le festival Perestronica, éclectique et gratuit nous a donné l'occasion de voir et entendre comment Hugo Kant s'en sort en dehors du studio et accompagné de ses comparses.  

Interview

Rentrons dans le vif du sujet ! Trois mois que l'album I don't want to be an emperor est sorti, impatience, on peut enfin découvrir ta musique en live ! Toi aux machines et instruments à vent, Loïc Marmet à la batterie et Guillaume Cros à la guitare, des boucles et un premier concert. Content de toi ?

C'est la première fois qu'on joue en live et je me suis régalé. Pour moi c'était nickel. Il y a plein de parties solos qui ont été ajoutées pour un résultat un peu plus jazzy et pour se faire plaisir. Ca fait des sueurs froides, tu te mets en danger. Je voulais faire un bon disque à la base mais sans penser au live, un peu à l'envers. Je voulais que l'album soit monté avant tout et que ça vaille le coup de le promouvoir. Et finalement c'est le début du live... Je me suis éclaté !

 

Et on le voit ! Te voir jongler entre tous ces instruments avec le sourire fait plaisir à voir. D'autres concerts prévus ?  

Depuis la sortie de l'album, les gens sont en demande de concerts. On y travaille. On joue à Venelles avec Imperial Tiger Orchestra le 19 Novembre et en Slovaquie en Décembre.

 

Tu t'es appuyé sur soundcloud pour diffuser ton album à sa sortie, tu y es vraiment actif pour ta promo et pour la découverte et le partage avec des compilations que tu bricoles. Comment utilises tu tous ces nouveaux moyens ?

J'y ai découvert beaucoup de choses et c'est un bon support, instantané, immédiat. Ca prend du temps, il faut aller fouiller, c'est pas évident mais on y trouve de bonnes choses. Je suis quelquechose comme 200 personnes et je l'utilise pour partager mes morceaux et remixes. Par exemple, Renegades of Jazz (Hiperbole Records), on s'est rencontré sur Soundcloud et maintenant on bosse sur des remixes.

 

Tu utilises aussi 8tracks.com. Déjà 9 compils et de très bonnes sélections pleines de découvertes. Tu mixes ? des choses prévues de ce côté là?

Je n'ai pas de platine mais à court terme, on m'a déjà demandé de faire 2 playlists. Une pour Beat Lounge Music (disponible ici: www.mixcloud.com/hugokant/beatlounge-music-n270/ )  et une pour Nocturne records. une sélection cohérente de morceaux à moi et de trucs que j'aime, un peu comme les 3 mixes que j'ai déjà uploadé sur mixcloud.

 

Content de la perception de ton album ? Ca roule ?

Des bonnes chroniques, des passages en radio, dans des émissions spécialisées, Grêce, Quebec, Tunisie,... Super accueil ! Et ça m'ouvre plein de portes tous les jours. Ca marche. Pas au niveau financier mais on essaye, avec Bellring (bellring.org/), d'utiliser les nouveaux moyens. Les gens n'achètent plus de disques, c'est la réalité. L'album est bien reçu; j'ai vendu une centaine d'albums. On est à une transition, je ne râle pas parce que les gens n'achètent plus de disques mais c'est le moment de s'organiser à travers le streaming pour une solution de redistribution. Des choses comme soundexchange (un peu à la façon de la Sacem) se mettent en place. Il faut regarder par là. En attendant, on va développer le label et communiquer sur le disque. Pour l'instant, surtout le projet Hugo Kant mais on a déjà beaucoup de boulot et on veut faire ça bien.

 

Il y a du travail ! D'autres projets encore ?

Pêle mêle : la promo, le booking, sortir des vinyls, faire des remixes de morceaux de l'album. J'ai collaboré avec Screenatorium pour leur album (chronique et téléchargement ici : www.freezeec.com/FRZ028-screenatorium-flyentists.html ). Je bosse sur quelques remixes ( DJ Shadow - Scale It Back par exemple ). Peut-être des collaborations avec une chanteuse, un MC...

 

Pour conclure, un très bon concert, un sympathique entretien avec le maestro. De quoi donner envie de passer le mot. Et comme Hugo Kant m'a fait découvrir pas mal de choses, allez donc faire un tour du côté de Dusted Wax Kingdom, Hiperbole Records, Hidden Orchestra, Tor, vous ne devriez pas être déçus...Mais surtout, allez voir Hugo Kant en live !!

Voilà ce que ça donne (extraits du concert à l'International et à Venelles )

 

vers Hugo Kant : Retour sur le 1er livehttps://www.freezeec.com/upload/201111161959380.hugo-kant-i-don-t-want-to-be-an-emperor.jpg
https://www.freezeec.com/upload/201111161959380.hugo-kant-i-don-t-want-to-be-an-emperor.jpg

Votre note :

Vidéo(s) / multimédia



Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.