img-slogan

Par , le

Ghostown - Spektah Gadjo

7.5 / 101

Après avoir repoussé plusieurs fois sa sortie, le nouvel album de Ghostown est enfin là ! On aura quand même dû attendre 4 ans depuis l'excellent Reflectionz que je vous invite à (re)découvrir pour l'occasion...moi j'avais oublié qu'il était aussi bon :)

Spektah Gadjo aura eu le temps de mûrir et ça se sent, l'album est plus homogène, ça part un peu moins dans tous les sens (certains regretterons). Il est d'ailleurs très difficile de trouver un titre préféré après l'écoute de l'album qui est aussi très dense : 14 titres qui ne lâchent pas la pression. Du début à la fin on est projeté dans une ambiance à la "Snatch"...

D'ailleurs évoquons ici le paradoxe du titre Spektah Gadjo. Gadjo définissant un personne qui n'appartient pas à une communauté (rom en particulier). Et pourtant le fil conducteur de l'album c'est les influences tziganes des Balkans. Que faut-il comprendre ? Que Ghostown essaie de rentrer dans une communauté (quelle qu'elle soit) en s'appropriant les codes ?
Je penche plus pour le coté extra-terrestre qui ne rentre simplement pas dans le cadre d'une communauté. Identité personnel trop prononcé, flow de malade, son hybride (hip-hop/électro/balkan)...Un électron libre autour duquel l'auditeur aimera graviter. En effet ce Gadjo là ne cède pas à la facilité pour s'attirer les oreilles mais les oreilles sont irrémédiablement attirer par cette personnalité.

 

vers Ghostownhttps://www.freezeec.com/upload/201302081437050.chronique-ghostown-spektah-gadjo.jpg Spektah Gadjo
https://www.freezeec.com/upload/201302081437050.chronique-ghostown-spektah-gadjo.jpg

Votre note : Moy. : 8.63 / 10 (4 notant(s))

Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.