img-slogan

Par , le

Frédéric Beigbeder - Nouvelles sous ecstasy

7 / 101

Beigbeder nous raconte quelques histoires qu'il aurait écrites sous l'influence de l'ecstasy. Forcément ça a un coté trash mais gentillet où les principaux ingrédients sont humour, sexe, violence, alcool et ...drogue.
Mais la durée des histoires (4 à 5 minutes) et l'indépendance de celles ci entre elles en font plutôt des récits anecdotiques.

Le disque dure à peine 1 heure, encore plus court apparemment que l'effet de la petite pilule.

Mais le disque s'écoute vraiment bien et on suit les pérégrinations de son auteur avec plaisir et curiosité.

Le principale atout est l'interprète du disque : Jean-Paul Rouve. Il a parfaitement cerné le personnage et lui donne une vrai contenance.

Frédéric Beigbeder
"Dans les années 1980, une nouvelle drogue fit son apparition dans les milieux noctambules : le MDMA, dit "ecstasy". Cette "pilule de l'amour" provoquait d'étranges effets : bouffées de chaleur, envie de danser toute la nuit sur de la techno, besoin de caresser des gens, grincements de dents, déshydratation accélérée, angoisse existentielle, tentatives de suicide, demandes en mariage. C'était une drogue dure avec une montée et une descente, comme dans les montagnes russes ou les nouvelles de certains écrivains américains." Voici dix nouvelles écrites sous influence... "Je remercie Jean-Paul Rouve pour sa voix saccadée et blasée, drôle et maniaque, où perce parfois un excès de tendresse. Il me rappelle quelqu'un."

Acheter le livre

 

vers Frédéric Beigbederhttps://www.freezeec.com/upload/200908090034340.nouvelles-sous-ecstasy.jpg Nouvelles sous ecstasy
https://www.freezeec.com/upload/200908090034340.nouvelles-sous-ecstasy.jpg

Votre note :

Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.