img-slogan

Par wthar6, le

Philippe Djian - Impardonnables

7.5 / 10

Présentation de l'éditeur
Francis est un écrivain à succès, meurtri par l'existence. Sa femme et l'une de ses deux filles sont mortes tragiquement devant ses yeux. À soixante ans, il est maintenant installé au Pays basque où il a mis de côté ses derniers remords en se remariant. Mais voilà que sa fille Alice, qu'il chérit plus que tout, disparaît brutalement et brise ce fragile équilibre. De la forteresse mentale qu'il se construit pour ne pas s'effondrer, il va découvrir un monde sans pardon possible.

Note perso
J'ai emprunté ce livre à la médiathèque uniquement parce qu'il était lu par Jean-François Stévenin. J'avoue que je ne connaissais rien de Philippe Djian avant. La présentation de l'auteur sur la pochette mentionne biensur qu'il est l'auteur de 37°2 le matin, dont l'adaptation cinématographique m'a laissé un vague souvenir d'adolescent...Au final cette mention me rassure juste sur la longétivité de l'auteur.

Dès le début de l'écoute, Jean-François Stévenin nous plonge dans l'ambiance (mélancolique ou lente...entre un Maigret et un Vargas), sa voix colle parfaitement au personnage narrateur. Au final il ne se passe pas grand chose mais c'est bien écrit et bien raconté mais honnêtement je ne sais pas si je serais allé au bout de la version papier. Mais la personnification du lecteur m'a envoûté et je me suis retrouvé à la fin de l'histoire à me dire "ah ouais, c'est tout"...mais j'ai tout de même passé un excellent moment !

 
Votre note : Moy. : 10 / 10 (1 notant(s))

Extrait

Cette chronique est sous licence Creative Commons. Vous pouvez la reprendre sur votre site mais merci de mettre un lien vers cette page.